Woody est parti en vacance à Édimbourg !

16 Sep 2019

Woody avait une envie d'évasion et d'aventure, mais où partir ? Quelle direction prendre ? Le Sud ou le Nord ? L'Ouest ou l'Est ?...

 

Après mûr réflexion, la destination a été trouvée... Il partira en Écosse, pays de légende, de mythe et de whisky ! Préparation des valises, des billets d'avion et c'est parti pour découvrir la ville d’Édimbourg capital de l’Écosse.

 

C'est avec une petite pointe d'appréhension que Woody part, c'est la première fois qu'il prend l'avion ; et en plus il sera dans les soutes. Pas facile la vie d'un ours ! L'avion commence à prendre de la vitesse, il entend les roues qui crissent sur l'asphalte de la piste de l'aéroport... et c'est parti : Woody vole !

 

Après quelques heures d'avion, il se sent ballotter dans tous les sens... les bagagistes s'affairent à décharger l'avion ! Il n'ose plus bouger, en même temps, il a fait bien froid dans les soutes et il est un peu groggy.

 

Il y a un petit trou dans la valise, il observe. A sa droite un beau taxi noir, et à sa gauche beaucoup de monde qui va et vient. Il entend également des personnes discuter dans une langue bien étrange.

 

 

L’hôtel Mac Donald

 

Puis d'un coup la valise s'ouvre, il est enfin arrivé à l'hôtel et découvre son nouvel environnement. Un lit gigantesque où on pourrait s'y perdre, un fauteuil moelleux aux couleurs écossaises, et tout un service à thé et petits gâteaux mis à disposition... il va se régaler !

 

Par contre le couloir est un peu flippant... cela fait penser au film d'horreur "Shinning". Le restaurant de l'hôtel quant à lui est plus accueillant et de nombreuses boissons dont le whisky sont servies.

 

 

 

La gastronomie Écossaise

 

Au diable les idées reçues ! L'Écosse possède une excellente gastronomie qui gagne à être plus connue. Woody a pu gouter différents plats et boissons du pays.

 

L'hôtel du restaurant offrait un magnifique buffet bien garni pour le petit déjeuner : bacons, champignons cuits, saucisses, omelette, tomates chaudes, haricots blancs à la tomate, céréales, salade de fruit, pains au chocolat, croissants, petits cakes aux fruits confits, etc... Il est conseillé de manger copieux le matin, les repas de midi sont souvent plus légers.

 

Woody a pu également découvrir le haggis, mais d'une façon revisitée sous forme de croquette croustillante. Il vous le conseil, "it's delicious" ! En dessert, il a pu gouter le pudding nappé de sauce caramel, le cheese cake accompagné d'une boule de glace à la fraise, et une sublime forêt noire avec un chocolat chaud.... son pécher mignon !

 

Pour les boissons le whisky est très bon... mais Woody ne tient pas beaucoup l'alcool, et devient très rapidement en mode "je câline tout le monde" (rire)

 

 

 

Les endroits à voir à Édimbourg

 

Édimbourg regorge d'histoire, de monument et de légendes... il y a tant de chose à faire et à voir, mais si peu de temps ! Woody a du faire des choix dans ses visites, voici sa petite sélection :

 

Le Scotts Monument : ce monument gothique a été inauguré en 1846, et érigé en l'honneur de l’écrivain écossais Sir Walter Scott. Sa couleur noire lugubre et sinistre nous fait frissonner ; mais le bâtiment est à la fois beau et attirant. Un magnifique jardin verdoyant entoure le monument. La pelouse est tellement propre et belle qu'on n'ose mettre les pieds dessus (ou la patte) !

 

Le musée national d’Écosse : c'est un musée moderne, ludique, interactif et gratuit. Il raconte et explique l’histoire et la culture écossaise sur 6 étages, selon les époques et sous tous les angles possibles : archéologie, fossiles, mode, science, art, technologie… Les collections d’objets sont riches et vraiment variées. Woody ne sait pas trop dévoiler car dès qu'il a aperçu l’énorme dinosaure, il s'est caché dans le sac à dos... quel froussard !

 

Le Cimetière de Greyfriars Kirkyard : les cimetières sont souvent mal perçus ou de mauvais augure ; pourtant certains d'entre eux sont plein de charme, de vécu et d'histoire.

 

On peut découvrir dans ce lieu mystérieux des tombes inclinées qui datent de plusieurs siècles, des caveaux profanés, des mausolées et statuts aux airs menaçants. Ce lieu a également inspiré l'écrivain J. K. Rowling et ses célèbres livres "Harry Potter". Il est possible de faire des visites guidées (de jour et de nuit) mais uniquement en anglais !          

 

Il existe de nombreux autres cimetières, n'hésitez pas à les découvrir et connaître leur histoire fantasmagorique... frisson garantie ! En parlant de fantômes et de contes, Woody a adoré faire la visite des souterrains hantés d’Édimbourg, avec une guide française super et qui met dans l'ambiance !

 

Le Château d'Edimbourg : c'est le monument emblématique d’Édimbourg. Il domine la ville, entouré d'une immense forteresse, il a servi de demeure royale et de base militaire, avant de devenir un musée historique... il paraît que le château est hanté (un peu comme tous les châteaux écossais !).      

                                                                                                                                                                                         

Le bémol : c'est un lieu hautement touristique, donc beaucoup de monde et de queue... il faut être patient ! Les petits plus de Woody, achetez vos billets en avance sur Internet. Évitez, si possible, l'utilisation de l’audiophone en français, il manque beaucoup de charme... privilégiez les guides qui ont pleins d'anecdotes à raconter !  

 

Holyrood Park et le Calton Hill : pour tous ceux qui n'ont pas peur de grimper et marcher. Les pentes sont assez raides, mais le secret c'est de marcher à son rythme et faire des petits pas. Les paysages sont fantastiques et dépaysants !  

                                                                  

Le Calton Hill est une colline verdoyante dans le "New Town" depuis laquelle on a un panorama spectaculaire sur toute la ville et sur la mer. La balade jusqu'au sommet est agréable et facile ; en plus du point de vue, on peut y découvrir plusieurs monuments.

 

Les boutiques et les pubs !

 

La rue Victoria street est une rue commerçante connue pour ses devantures colorées. On raconte que J. K. Rowling se serait inspirée de ce lieu pour créer le Chemin de Traverse.

 

En bas de la rue Victoria street, on peut découvrir le quartier de Grassmarket, l'un des quartiers les plus banchés et animés de la ville. Autrefois, la place était un lieu d’exécution où l’on pendait les condamnés.

 

Dans les rues principales, vous trouverez de nombreuses boutiques de cachemire haut qualité, de whisky à en perdre son latin et des souvenirs pour la plupart de fabrication chinoise. Alors n'hésitez pas à vous perdre dans d'autres ruelles pour y découvrir de petites boutiques charmantes et écossaises. Le coup de cœur de Woody, c'est la boutique appelée Lackohu !

 

Dans les vitrines des boutiques, il y a toujours un ours qui s'y cache, Woody a pu faire de nouvelle rencontre écossaise !

 

Arrêtez-vous également devant la statue de Boddy, le chien le plus connu d’Édimbourg. La légende raconte que Bobby suivait le cortège le jour de l’enterrement de son maître, et passait sa journée à veiller la tombe, n’acceptant pas d’être adopté ou d’être chassé. Au bout de 14 ans, le petit chien mourut à son tour et on lui érigea une petite statue à l’entrée du cimetière.

 

 Le voyage se termine pour Woody, il gardera en tête tous ces merveilleux souvenirs et se promet d'y retourner pour découvrir les Highlands ! Par contre, une chose le turlupine depuis un petit moment... est-ce que cet écossais est nu en dessous ? Le mystère demeure !

 

 

Partager
Please reload