Posts à l'affiche

Hibernation ou hivernation ?

15 Aug 2018

A l'approche de l'hiver, bon nombre de mammifères se réfugient dans leur terrier. Certains hibernent alors que d'autres hivernent. Quelle est la différence ?

 

Le critère qui différencie vraiment l'hibernation de l'hivernation est la vigilance.

 

Par exemple la marmotte, elle hiberne pendant plusieurs mois et entre en état de léthargie. Certaines zones de son cerveau responsables d'actions vitales spontanées telles que la respiration sont encore en activité mais toutes les autres zones corticales sont inactives. Elle est littéralement endormie mais répond tout de même à certains stimuli comme le toucher, le bruit sans pour autant sortir de son état.

 

Ce n'est pas le cas des hivernants comme l'ours qui lui est dans un état de somnolence plutôt que de sommeil profond. Son cerveau est très actif et réactif. Pendant ces périodes de vie au ralenti, il présente de nombreuses phases de réveil où il peut se déplacer, s'alimenter.

Les femelles ours donnent d'ailleurs naissance à leurs petits pendant cette période, les allaitent, les lavent... La durée de l'hibernation dépend des conditions climatiques : elle varie entre 3 et 7 mois

 

Pour les ours polaire il y a une petite différence : il arrive aux mâles de ne pas hiverner (en hiver) car c'est la période où les phoques sont les plus abondants. Ils peuvent par contre creuser une tanière d'été lorsque les glaces fondent et que les phoques prennent le large.
Pour les femelles qui portent des petits, elles se rendent dans les zones de mise bas pour donner naissance à leurs petits (le processus d'ovo-implantation différée permet à la mère de ne donner naissance à ses oursons que si elle est physiquement assez forte pour le faire). Elle s'en occupera, les allaitera puis hivernera avec eux. En fait, elle les protège du froid et les nourrit de sorte qu'ils soient prêts à affronter le climat arctique à la sortie de la tanière

 

Partager
Please reload

  • Facebook
  • Pinterest
  • Instagram
  • YouTube

L'ours Celtic

par Soizic Pédron