Posts à l'affiche

Des ours dans les étoiles

16 Nov 2017

Sous une belle nuit d’été, il nous est déjà arrivé de regarder le ciel et toutes ces jolies constellations à la recherche de la grande et petite ourse. Mais d’où vient sa légende ?

 

D’après la mythologie grecque

 

Pour les grecs, elle représente la nymphe Callisto, qui avait décidé de consacrer sa vie entière à la déesse de la chasse, Artémis, et lui avait aussi fait vœu de chasteté.

 

Un jour où Callisto se reposait seul à l’ombre de la forêt, Zeus passa à proximité et aperçu la jeune et jolie Nymphe. Il en tomba immédiatement sous le charme. Ce dernier prit l’apparence de la déesse Artémis et s’approcha de Callisto, en toute confiance cette dernière se laissa enlacer. Ce débordement de tendresse surprit la Nymphe qui repoussa la prétendue déesse. Zeus reprit alors sa véritable apparence, Callisto ne put résister longtemps aux assauts passionnés du maître de l’Olympe et lui offrit sa virginité.

 

Un jour où les nymphes se baignaient dans l’eau fraiche d’une rivière, elles forcèrent Callisto à se dévêtir et découvrent avec stupéfaction son état : elle était enceinte. Elles bannirent à jamais Callisto, et allèrent voir Héra la femme légitime de Zeus, pour l’avertir de la situation.

 

Callisto s’exila dans la forêt et mit au monde un fils dénommé Arcas. Folle de jalousie, Héra retrouva Callisto, et la transforma en ourse. Cette dernière sera condamnée à errer sans fin dans la forêt et à être poursuivie sans relâche par ses anciennes compagnes de chasse.

 

Quelques années plus tard, son fils Arcas vit une ourse qui fonçait dans sa direction. De peur, il prit son arc et ses flèches et tira sur l’ourse. Zeus qui assista à la scène, dévia la flèche et, par compassion, décida d’unir la mère et son fils dans le ciel sous la forme de deux ours, Callisto étant la grand ourse et Arcas la petite.

Mais les malheurs de la pauvre nymphe ne s’arrêtèrent pas là. Héra, qui en voulait toujours à Zeus, lui fit promettre que Callisto ne trouverait pas le repos dans l’océan céleste réservé normalement aux dieux. C’est pourquoi, la constellation de la grande ourse ne se couche jamais et tourne sans fin autour de l’étoile polaire.

 

Une jolie légende

 

Un jour, une ourse se perdit dans la forêt des Chênes. Et quand la nuit tomba, les arbres se réveillèrent et commencèrent à se déplacer. L’ourse, effrayée, se mit à courir dans tous les sens pour ne pas se faire écraser par les arbres. Ne voyant rien dans cette nuit sans Lune, elle se cogna contre l’un d’eux, qui, en colère parce qu’elle ne s’était pas excusée, se mit à la poursuivre à travers la forêt.

 

La poursuite dura toute la nuit. Juste avant que les premiers rayons du Soleil ne figent l’arbre, celui-ci tenta une dernière manœuvre désespérée : il lança sa plus longue branche en direction de l’ourse et réussi à l’attraper par la queue. Il la fit tournoyer plusieurs fois et la projeta vers le ciel. Il la lança tellement fort que l’ourse atteignit la voûte céleste où elle est restée accrochée pour l’éternité.

 

Partager
Please reload

  • Facebook
  • Pinterest
  • Instagram
  • YouTube

L'ours Celtic

par Soizic Pédron